Ferme Babineau

La ferme Babineau représente une ferme acadienne typique du milieu du 19e siècle dans le comté de Kent au Nouveau-Brunswick. Cette maison était située dans un petit village nommé Bedec, près de Richibouctou-Village. L’ancêtre de cette famille acadienne est Nicolas Babineau dit Deslauriers, arrivé en Acadie en 1671.


Les visiteurs peuvent voir une maison dont le mobilier reflète l’ameublement des années 1850. Elle cadre dans une époque de transition dans le mobilier acadien, soit de 1825 à 1875. Les pièces de mobilier connaissent une amélioration. Tout en conservant leurs fonctions utilitaires, les pièces sont un peu plus décoratives et fabriquées avec soin.

On peut voir dans la maison Babineau une huche à pain de fabrication domestique de la première moitié du 19e siècle, un lave-main avec un porte-serviette orné d’une moulure très simple, une petite commode à deux vantaux et un tiroir, une chaise berçante et des chaises tressées, un petit poêle en fonte des forges Saint-Maurice de Trois-Rivières, un coffre, un berceau, trois lits à cordages, un foyer (maçonne) et enfin un banc-lit. La vaste majorité du mobilier de la maison Babineau est fabriqué avec du pin.


En ce qui concerne le banc-lit ou banc de quêteux il est commun dans plusieurs régions acadiennes tout comme dans les régions québécoises. On dit des bancs de quêteux qu’ils servent de lit au passage d’un mendiant qui se cherche un endroit où dormir. On peut aussi faire coucher jusqu’à quatre jeunes enfants dans ces bancs-lits.

Il s’agit donc d’une ferme avec une maison, une grange et quelques autres bâtiments secondaires. On retrouve différents animaux comme des moutons et des vaches. On peut aussi voir différents outils agricoles de l’époque.

En ce qui concerne la famille de Jean Babineau, son bâtisseur né au début du 19e siècle, étant donné que la maison est interprétée en 1855, son épouse Marie Daigle avait déjà mis au monde tous ses dix enfants. Par contre, on sait que l’héritier du bien familial est Luc, décédé en 1901, puis son frère Jean.

Particularités de la maison:

  • Structure en pièces de bois verticales fixées à l’aide de tenons dans la solive et la sablière
  • Foyer massif en pierres
  • Escalier en L
  • Murs intérieurs recouverts de plâtre
  • Cloisons intérieures
  • Symétrie des ouvertures de portes et fenêtres

Grange Eddie Allain
Particularités:

  • Charpente claire en grosses poutres équarries
  • Carré recouvert de planches verticales
  • Symétrie de la façade avec ses grandes portes et ses deux petites portes latérales

Remise John Frenette
Particularités:

  • Revêtement en bardeaux de cèdre
  • Format réduit de ses dimensions