La ferblanterie Ouellet

Au Nouveau-Brunswick, le métier de ferblantier s’implante à un rythme plutôt lent. Si on retrouve quelques ateliers dans certains grands centres anglophones dès la fin des années 1860, ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard que les premières ferblanteries s’installent dans certaines communautés acadiennes. La ferblanterie du Village Historique Acadien est une reproduction de la boutique de Ferdinand Ouellet située sur la rue Principale à Shediac. Elle est interprétée pour l’année 1905. Ouellet semble être un personnage de marque dans la société de Shediac à l’époque, puisqu’on le retrouve au tout premier conseil municipal de l’endroit. Dans sa boutique, en plus de fabriquer une foule d’objets d’usage courant, il vend les poêles de la fonderie de Sussex.



La construction de la ferblanterie est typique de celle de la plupart des boutiques et des magasins du début des années 1900: construction à colombages verticaux, avec grandes fenêtres sur la façade, de chaque côté de la porte; l’intérieur comprend uniquement l’atelier lui-même et une petite arrière-boutique. Comme presque tous les commerces, celui-ci est construit près de la route, alors que les maisons familiales sont plutôt en retrait.