Maison Doucet

La charpente de la maison Doucet qui se trouve au Village historique acadien date de 1840 mais la restauration de ce bâtiment, comme on la retrouve dans le Village aujourd'hui, date de 1860. La maison Doucet montre l'évolution d'une maison pièces sur pièces, une maison assez raffinée après quelques années d'habitation. Cette maison est raffinée au point de vue des moulures qui sont sur les murs et les cadres des fenêtres. Une armoire en coin ainsi que le foyer ont les mêmes moulures. Le mobilier que l’on retrouve à l’intérieur de la maison Doucet reflète une habitation d'un village acadien du Nouveau-Brunswick ayant un peu plus de luxe que les autres. Elle cadre dans une époque de transition dans le mobilier acadien, soit de 1825 à 1875. Les pièces de mobilier connaissent une amélioration. Tout en conservant leurs fonctions utilitaires, elles sont un peu plus décoratives et fabriquées avec soin. Avec l’arrivée du tour à bois, les tables, les chaises, les lave-mains et les lits peuvent avoir un aspect décoratif. 

Le premier propriétaire et constructeur de la maison est Romain Doucet, né en 1818 à Bathurst et époux de Marie DeGrâce. Il est à toute fin pratique possible de déduire que cette maison fut construite vers 1840 lorsque son père, Dominique, lui légua un terrain de 60 acres à Sainte-Anne de Bathurst en 1840, l’année de son mariage. À la mort de Romain en 1890, son fils Louis hérite du patrimoine familial et le conserve jusqu'en 1932 lorsqu'il le vend à son petit-fils Hector Picot pour 1 dollar. 

Particularités de la maison:

Structure pièces sur pièces

Huit fenêtres à guillotines

Moulures et finitions intérieures

Portes extérieures à panneaux

Foyer en pierre, boîté 

Grange Joseph Landry 
Particularités:

  • Structure en billots assemblés à enclave et biseau
  • Revêtement en bardeaux faits à la main
  • Façade dotée de deux grandes portes et de deux petites portes basses
  • Murs-pignon recouverts de planches verticales avec couvre-joints de bardeaux 

Voir l'album photo »