Moulin Riordon

La famille Riordon est originaire de Kinsale dans le comté de Cork en Irlande. John Riordon arrive à Pokeshaw en 1830 rejoindre son frère Patrick. En 1852, John vend une partie de ses terres à un certain William Boultonhouse qui fait construire un moulin à scie. Vendu plus tard à Richard Dempsey, ce dernier épouse une des filles Riordon, mais ce mariage est très mal vu, car lui est de religion protestante et elle catholique. C’est suite à cet événement que les Riordon prennent possession du moulin.


Le moulin brûle en 1888, et est reconstruit avec entre autres les encouragements du révérend Romain Doucet de la paroisse de Grande-Anse. Lorsque le moulin est terminé, il comprend un moulin à scie, un moulin à farine et à carder la laine, le tout fonctionnant à partir d’énergie hydraulique. Toutefois, lors de la reconstruction, un différent entre Thomas Riordon et la compagnie survint et monsieur Riordon refusa de payer pour les erreurs de la compagnie. En 1914, lorsque les rouleaux pour broyer les grains demandèrent des réparations, la même compagnie envoya la facture non payée des années 1890 et Thomas refusa d’aller chercher ses rouleaux et de payer la facture. Le moulin à farine ferma donc ses portes définitivement.

Particularités:

  • Toit à deux versants orné d’une ventilation au centre
  • Grande lucarne arrière
  • Corniches dotées de faibles retours de corniche
  • Large porte d’entrée avec sa rampe d’accès
  • Turbine à eau originale
  • Trois moulins à double paire de cylindres
  • Nettoyeur à grain
  • Plansichter, épurateur d’issus et blutoir
  • Système d’élévateur à godet et convoyeur
  • Trémies ou entonnoirs en bois
  • Moulin à carder la laine
  • Peigneuse à laine